Rechercher
  • Marie Augereau

La presbytie


La presbytie (vue de près afaiblie), une peur de l’avenir et de la mort !

Faites-vous partie de la grande majorité des personnes qui pensent que la presbytie est un phénomène inéluctable lié au vieillissement ?

La presbytie nous est imposée et présentée comme inévitable et obligatoire à l’approche de quarante ans.

En Europe, beaucoup de personnes le croient et, de ce fait, en font l’expérience (160 millions de presbytes en Europe).

Cette croyance est devenue une norme partagée par la majorité.

En Orient, il en est tout autrement. Uniquement 10 % environ des Asiatiques sont concernés et portent des lunettes.

N’ont-ils pas les mêmes yeux que nous ? Ou bien est-ce parce qu’ils ne partagent pas cette croyance ?

Il s’agit en fait, pour notre cerveau, d’une peur de vieillir ou de mourir.

La presbytie est le reflet de la vieillesse tant redoutée dans notre société occidentale.

Tous les troubles de la vue sont concernés et sont le relet de peurs diférentes.

Chaque fois que vous portez vos lunettes ou vos lentilles, vous vous reconnectez à la peur qui est à l’origine de votre trouble de la vue.

Porter des lunettes pourrait se comparer à marcher avec des béquilles en permanence, le souhaitez-vous ?

Je vous propose de les enlever, dès que les porter n’est pas strictement nécessaire. Soyez convaincu que vous verrez de mieux en mieux. Vous serez très certainement surpris de constater les améliorations.

Changeons notre regard.

De nombreuses possibilités de thérapies rapides existent et peuvent vous permettre de sortir des schémas de fonctionnements qui vous rendent dépendants de vos croyances. Des lunettes à grilles, ainsi que des exercices de yoga des yeux peuvent être très utiles pour compléter le travail émotionnel.

Tous les troubles de la vue sont concernés, mais également toutes vos autres pathologies ou dérèglements.

Extrait du livre "Notre réalité une illusion" de Marion Le Troquer, Edition La Vallée Heureuse

3 vues